Notre métier ("Spécialiste en Shiatsu"/RNCP 23661) est aujourd’hui officiellement reconnu par l’État français comme une spécialité d'exercice, sous l’impulsion du parlement européen et de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Nos techniques sont reconnues pour leur efficacité. Plusieurs  sont  proposées  dans  des  programmes de formation par les facultés de

Parler avec le juge

  • Seul votre médecin (généraliste ou spécialiste) est habilité pour établir un diagnostic médical, déterminer le traitement adapté à votre situation et vous le prescrire formellement. En aucun cas vous ne devez interrompre ou modifier un traitement sans un avis médical préalableSeul un médecin est habilité pour indiquer ou contre-indiquer des pratiques et certifier leur compatibilité avec un état de santé donné. C'est pourquoi il est conseillé de demander un avis médical avant tout accompagnement complémentaire.

médecine et on les voit de plus en plus être intégrées à des protocoles de prise en charge par les professionnels de santé, hospitaliers comme libéraux. L’accompagnement que nous proposons constitue néanmoins une offre non régie par le code des professions de santé. Il est donc important de rappeler que nous développons une pratique complémentaire aux soins, non une «médecine alternative» : nos services complètent et optimisent les résultats d'un traitement mais ne remplacent en aucun cas une prise en charge par un professionnel de santé

Le cadre médico-légal

  • Votre praticien en techniques complémentaires peut quant à lui émettre des avis personnels, au titre de la liberté de conscience et d’expression garantie par la loi. Ces avis servent de base à l'application d'une technique à l'efficacité reconnue, mais ils ne constituent en aucun cas un diagnostic médical ni une prescription. Le receveur est libre pour sa part d'adhérer et suivre tout ou partie des avis exprimés, mais la responsabilité lui en incombe car nul ne peut être tenu pour responsable du fait qu'un tiers partage ses opinions tout en étant libre de ne pas le faire.