top of page

Les techniques de soin traditionnelles

Acupuncture traditionnelle médecine chin
estos-son-los-motivos-por-los-que-el-taj-mahal-cambia-de-color-varias-veces-al-dia-1703443

Les méthodes traditionnelles de santé sont habituellement composées de quatre types de disciplines.

Massage du dos

Les techniques manuelles

Acupuncture
massageholz-massagehilfe-massagegeraet-staebchen-stab~4.jpg
3e0402a762f4c14b6c03e0f4bfb7c6d3.jpg.webp
gua-sha-carre.jpg
okyu_edited.jpg

Les techniques outillées

Phytothérapie

L'utilisation des plantes

Si l’on en croit la tradition, l’Inde serait le berceau de toutes les disciplines corporelles de bien-être. Pratiquées et enseignées par des moines bouddhistes, celles-ci se seraient ensuite propagées au gré des voyages et missions vers la Birmanie, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et la Chine. Forgées par les contacts interculturels, jalonnées d’emprunts et de réinterprétations successives, on peut regrouper la grande diversité de ces techniques en 4  catégories :

  • les techniques à mains nues, qui associent différents gestes et mouvements (massage, pressions, percussions, vibrations, mobilisation, ... ) et n’utilisent aucun autre outil que le corps du praticien lui-même (doigts, mains, coudes, …) : Anma, Tuina, Shiatsu, Sôtaï, Nuad Boran Thaï,…

  • les techniques outillées, dans lesquelles le geste du praticien reste bien sûr déterminant (puncture, chauffage, aspiration, percussions, … ), mais qui font néanmoins intervenir des instruments simples tels que des aiguilles, bâtons, aimants, moxas, guasha, ventouses, maillet, etc. 

  • la pharmacopée, c'est-à-dire l'utilisation des plantes. Des laboratoires se sont spécialisés dans le répertoire oriental mais certains praticiens privilégient le recours aux variétés locales, dont les processus de fabrication sont plus facilement vérifiables.

Pose de yoga

Les techniques corporelles

  • les techniques corporelles : Yoga, Qi-gong, Kiko, Tai Ji Quan, méditation, … Celles-ci relèvent d’une pratique personnelle et permettent à chacun de travailler en autonomie sur ses propres blocages, économise le recours à un spécialiste et optimise les résultats obtenus lorsqu'il faut en consulter un. ​

Des outils complémentaires les uns des autres

tweedepijler_0.jpg
Unknown.png
istockphoto-1293498918-612x612.jpg

Ces différentes techniques ont un champ d'action qui leur est commun, mais  également une portée spécifique. Notamment, on peut remarquer que certaines ne consistent à travailler qu'avec l'énergie du receveur elle-même (son Qi "interne", dont on cherche à réguler la circulation: massage, digipression, ventouses, acupuncture, etc), tandis que d'autres font appel à des facteurs exogènes pour avoir une action complémentaire aux techniques précédentes (elles mobilisent un Qi "externe": la chaleur de la moxibustion, l'apport des plantes, etc). En associer plusieurs permet d’enrichir la palette des outils mobilisés, de renforcer les résultats obtenus et également de prendre en charge des problématiques de différentes natures. 

bottom of page