(le "Qi" en chinois, ou "Ki" en japonais : l'énergie qui nourrit, celle qui protège, active le métabolisme, etc.).

Nous intervenons sur ces deux systèmes par des stimulations biomécaniques (des manoeuvres de pressions, pétrissage, étirements, mobilisation, etc). Celles-ci ont deux effets sur votre état :

  • d'une part elles normalisent le plan musculo-squelettique, permettent une correction de la posture, du mouvement et des troubles induits (limitations, douleurs, fatigue, dysfonctionnements organiques, ...).

  • d'autre part à travers les tissus et les flux qui les traversent (sang, liquides, énergie, ...), elles stimulent le système neurovégétatif et produisent un renforcement de l’homéostasie*.

*L'homéostasie est la capacité que possède naturellement l'organisme à maintenir les paramètres biologiques nécessaires à son bon fonctionnement face aux modifications du milieu extérieur, c'est-à-dire sa capacité d’autodéfense.

shiatsu-1024x1024.jpg

Dans la tradition orientale de santé, l’individu est perçu comme un ensemble constitué de deux types de structures, imbriquées l’une dans l’autre et entretenant des rapports complexes : 

  • les structures matérielles, c’est-à-dire le corps physique : les muscles, les os, les organes, etc ;

  • les structures  énergétiques, c’ est-à- dire  le "courant" qui  passe, anime et  met en mouvement 

Une approche globale

Femme dans la douleur

Indications à la pratique

Notre travail articule des protocoles à partir de l'identification de troubles communs. Il est également idéal dans le cadre de la prévention, de la préparation physique et de la récupération en sortie d'épreuve (compétition sportive, opération, accouchement, ...). Le champs 

d’accompagnement du shiatsu est donc très vaste, il est par exemple fréquent de venir pour les motifs tels que : anxiété, troubles du sommeil, problèmes de transit, mal de dos, tensions myofasciales, douleurs articulaires, problèmes menstruels, préparation/récupération, etc. Cette diversité tient au fait que le shiatsu renforce la capacité de réponse de l’organisme, indispensable à toute activité vitale et en toute circonstance face à n’importe quel trouble. Cela permet d’optimiser les résultats d’une prise en charge conventionnelle et peut également conduire -en accord avec la prescription médicale- à une modération de l'usage de médicaments.

 

Dans le domaine de la santé, lvisite d’entretien régulière permet d’identifier ces loges potentielles et d’engager un travail de consolidation du «terrain», avant même que la maladie n’y fasse son lit. Car être en bonne santé, c’est d’abord ne pas tomber malade. Ainsi l'adage , qui consacre l’approche préventive comme la plus sage et efficace à la fois : «Ce n’est pas lorsque la guerre est déclarée qu’il faut songer à forger les armes».

1911-LOG-LIV-le geste equilibre_72dpi.jp

Bien qu’elles puissent agir dans tous les cas, les méthodes traditionnelles sont avant tout reconnues pour leur rôle préventif. La tradition chinoise compare souvent le corps à un château et la maladie à un ennemi, qui tenterait de l’envahir. Les agresseurs pénétrant d’abord par les «digues» les plus fragiles, la stratégie victorieuse est celle qui construit et renforce les barrages au bon endroit.

Le bon réflexe